Un futur centre de formation sur le rhum et les spiritueux à Marie Galante

Du 16 au 20 avril, les formations du CIDS se sont délocalisées à Marie Galante. Deux formations sur le vieillissement des alcools bruns et la connaissance des spiritueux y ont été dispensées par Jean-Luc Braud et Christian Vergier.

Elles jettent les premiers jalons du futur centre de formation des rhums et spiritueux de la Caraïbe à Marie-Galante. Initié par le consultant François de Lavigne, ce projet mené en partenariat entre le CIDS et la Communauté de Communes de Marie Galante vise à dispenser sur l’arc Caraïbe l’expertise du CIDS, l’organisme de formation de la filière Spiritueux. L’objectif est d’accompagner la premiumisation du rhum pour faire face à la concurrence du whisky, de la tequila et de la vodka. Les rhums premium, vendus plus de 20 dollars la bouteille, ne représentent que 5,6% des ventes de rhum en 2016 contre 22% pour la vodka, 30% pour le whisky écossais, et 34% pour la tequila (source : IWSR).

Cette semaine de formation a été pour Quitterie Fourquet, la directrice du CIDS, l’occasion de prendre contact avec les acteurs politiques et économique locaux. Elle a pu mener des échanges constructifs avec Maryse Etzol la présidente de la Communauté de Communes de Marie-Galante.

Radio Caraïbe Internationale a consacré un reportage à ce projet de centre de formation sur le rhum et les spiritueux

Radio Caraïbe Internationale a également diffusé une interview de Quitterie Fourquet

 

 

 

Publié dans La presse en parle, Non classé, Nos communiqués | Laisser un commentaire

3 questions à Christian Vergier

Christian Vergier

1 – D’après vous, quelles seront les problématiques les plus importantes en matière de gestion des stocks ou d’assemblage des spiritueux au cours de la prochaine décennie?

Principalement l’âge moyen du compte des eaux de vie en stocks devrait baisser dans la plupart des grandes comme des petites maisons de Cognac. D’où la nécessité d’optimiser au maximum la période de vieillissement qui s’annonce à l’évidence plus courte.

2 – Si vos stagiaires ne retiennent qu’une chose de la formation, qu’est-ce-que ça serait?

Entretenir en permanence sa curiosité et son envie d’apprendre…

3 – Si vous deviez choisir un seul livre et un cognac pour passer la soirée, quels seraient-ils?

Du bonheur d’être réac , de Denis Tillinac….un ouvrage délicieux accompagné  d’une cuvée Louis Memory de chez Deau

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Prochaines formations CIDS – plus que quelques jours pour vous inscrire!

F4B – Gestion des stocks : de la gestion de l’unité de production aux techniques d’assemblage : 29 – 30 mars 2018

F6 – Stratégie de vente : identité de marque, réseaux de distribution et communication digitale : 4 -5 avril 2018

bluebarchairsglasses copy

 

Contactez-nous pour en savoir plus ou pour vous inscrire

Publié dans Non classé, Nos communiqués | Laisser un commentaire

Formations vieillissement – derniers jours pour vous inscrire

Au mois de mars, le CIDS consacre deux formations au vieillissement et à l’assemblage des spiritueux

F3 – Maîtriser les pratiques d’élaboration et de vieillissement d’un alcool brun : 26 -28 mars 2018

F4B – Gestion des stocks : de la gestion de l’unité de production aux techniques d’assemblage : 29 – 30 mars 2018

bluebarrels copy

Contactez-nous pour en savoir plus ou pour vous inscrire

Publié dans Non classé, Nos communiqués | Laisser un commentaire

L’étude du CIDS « Évolution du marché mondial des spiritueux » est disponible

CaptureEtudeDans son rôle de vigie des spiritueux, le Centre International des Spiritueux poursuit sa collaboration avec Monsieur Jean DUBOS, Directeur de Recherche (DRE) Honoraire à l’INRA, ancien professeur à l’université et à l’ENSA de Toulouse, expert auprès de l’OIV et de la Commission Européenne.

L’étude porte sur l’évolution récente du marché mondial des spiritueux
Et met en perspective les informations que nous sélectionnons, chaque jour pour vous, dans Spirit’express et Spirit’hebdo.
Elle présente l’évolution de la consommation « visible » de spiritueux dans le monde et les facteurs clés déterminant son évolution.

Vient ensuite une analyse des plus grands marchés nationaux: Chine, Inde, USA, Russie, Corée du Sud, Japon et Brésil.

Enfin, elle fait le point sur l’évolution de l’activité des grands groupes de négoce.
L’accès à cette étude est réservé aux adhérents du CIDS.

Pour la recevoir, merci de la demander à contact@centre-spirits.org.

Publié dans Nos communiqués | Laisser un commentaire

Le CIDS dans V&S News – 26 janvier 2018

Le CIDS dans V&S news

Publié dans La presse en parle | Laisser un commentaire

Distillation charentaise – approche qualité : dégustation, conservation

Prochaine session : 9-10 novembre

OBJECTIF : Optimiser ses chances de réussite quant à l’élaboration des Eaux-de-Vie

Pour en savoir plus

VisuelDistillation

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

3 questions à Patrick Weil

DSCN4287Spécialiste des arômes de renommée internationale,  Patrick Weil met son savoir au service de la filière spiritueux dans le cadre de la formation Arômes: technologies, législations qu’il dispense au CIDS.

1 – D’après vous, quelles seront les problématiques les plus importantes en matière de création et d’utilisation des arômes au cours de la prochaine décennie?

L’uniformisation et la globalisation du goût en général et nous sommes déjà partiellement dans le « mauvais goût », le manque de prises de risque en général chez les développeurs, l’accès à certaines matières premières, Naturelle vs Synthétique …

2 – Si vos stagiaires ne retiennent qu’une chose de la formation, qu’est-ce que ce serait?

Avoir passé un bon moment et être surpris, étonné et avoir appris un peu.

3 – Si vous deviez choisir un seul livre et un cognac pour passer la soirée, quels seraient-ils?

J’aime bien le XO bio de la distillerie du Peyrat (ne dites à personne que je préfère le whisky) et pour passer la soirée, pour répondre à  votre question, ce serait une BD ( Le Chat, Manara, Corto Maltese, Moebius…). Mais pour dire la vérité je préférerais passer la soirée autrement, en musique par exemple.

Publié dans Non classé, Nos communiqués | Laisser un commentaire

3 questions à Grégory Crouvizier

Grégory Crouvizier est directeur général des Distilleries vinicoles du Blayais. Passionné par la distillation, il intervient dans la formation Distillation des spiritueux et valorisation des effluents au CIDS

1 – D’après vous, quelles seront les problématiques les plus importantes en matière de distillation de spiritueux au cours de la prochaine décennie?

Les problématiques à venir seront à mon avis de l’ordre de l’énergie (même si actuellement les cours sont à la baisse) et bien sûr la capacité d’adaptation des outils pour produire des alcools correspondant aux goûts changeants des marchés.

2 – Si vos stagiaires ne retiennent qu’une chose de la formation, qu’est-ce-que ça serait?

Les stagiaires doivent retenir que le métier de distillateur est un métier de passion et d’observation, et que la meilleure manière d’apprendre est de se former sur les bases et ensuite de passer des heures devant le matériel à faire des essais. Notre métier n’est pas une science exacte. Nous vendons du goût, et nous cherchons toujours sa formule chimique…..

3 – Si vous pouviez inviter deux personnages historiques à un dîner, qui choisiriez-vous? 

Ce serait forcément des explorateurs ! Le choix est vaste, mais si vous me laissez le choix, je recevrais David LIVINGSTON pour son exploration de l’Afrique et ses recherches sur les sources du Nil et, dans un autre registre, Thomas EDISON pour ses découvertes de l’ampoule, du micro et des télécommunications. Il serait sûrement surpris de voir à quel point ses découvertes influencent notre monde actuel.

Publié dans Non classé, Nos communiqués | Laisser un commentaire

3 questions à Sébastien Dathané

SébastienSébastien Dathané est consultant/formateur pour partie dans le monde des spiritueux , pour partie dans la stratégie d’entreprise. Il intervient dans les formations F1B et F1BL

1. D’après vous, quelles seront les problématiques les plus importantes en matière de distillation ou d’élaboration, au cours de la prochaine décennie ?

Être capable de trier parmi les innovations techniques celles qui respectent les fondamentaux de sa catégorie et de sa marque de celles uniquement payantes à court terme.

2. Si vos stagiaires ne retiennent qu’une chose de la formation, quelle serait-elle ?

Que le produit (et le packaging) sont moins importants à maîtriser que la connaissance des déclencheurs d’achat du consommateur.

3. Si vous pouviez inviter deux personnages historiques à un dîner, qui choisiriez-vous ?

En spiritueux, Sydney Franck (créateur de Grey Goose) pour parler d’innovation et de vision stratégique et Jean Martell ou Richard Hennessy pour savoir s’ils avaient identifié le potentiel de leur marque. Hors spiritueux, Charles Darwin pour parler de notre évolution et Herbert Simon pour discuter de la rationalité limitée du décideur !

Publié dans Non classé, Nos communiqués | Laisser un commentaire